Accueil

Bienvenue sur mon site de candidature au poste de recteur de l’Université de Namur!

Poser ma candidature à un tel poste est le résultat d’une longue réflexion que j’ai menée grâce à un accompagnement bienveillant et à un soutien collégial. J’en profite pour remercier toutes celles et ceux qui y ont contribué. Par ce site, vous apprendrez à me connaître, d’une part, et vous découvrirez les lignes directrices du projet que je vous propose de porter ensemble pour notre université, d’autre part.

Ce projet vise à rendre l’Université de Namur rayonnante, forte de son identité et de ses spécificités, tant en recherche qu’en enseignement, et bien ancrée dans sa région. J’ambitionne également une université où le bien-être et l’épanouissement de ses membres sont en constante amélioration, tout comme son organisation et l’efficacité de son fonctionnement, pour un accueil optimal, à tous niveaux, des étudiants et des chercheurs.

Les contours précis de ce projet, ce sera à nous de les dessiner ensemble, car pour l’avoir déjà expérimenté, je crois au processus de discernement commun, c’est-à-dire à une réflexion structurée, participative et organisée impliquant plusieurs niveaux de concertation. Un tel processus permet aux décideurs de faire des choix appropriés et forts, soutenus par une majorité confortable.

Namuroise de souche, c’est à partir de mes expériences hors de l’UNamur et de mon ouverture sur le monde que j’ai perçu toute la richesse que propose notre université, par ses traditions et ses spécificités. Ma motivation, grandissante, à poser ma candidature s’est également renforcée durant ma présidence de l’Assemblée générale de l’UNamur depuis 2014.

Après un parcours de vie personnel et professionnel riche en expériences et formations, c’est avec enthousiasme que je me lance dans la course. Je suis prête à mettre mes compétences, mes expériences et ma vision globale au service de l’UNamur et de la communauté universitaire, ainsi que mon honnêteté, ma rigueur scientifique, ma capacité synthétique et celle de travailler de façon organisée, structurée et collégiale.

Car comme le dit le Père Arturo Sosa Abascal, nouveau Supérieur général de la Compagnie de Jésus que j’ai eu la chance de rencontrer à Rome au cours de ma formation en leadership :

« Together is better ! »